|ZOOM SUR la façade de la Cathédrale|

cathédrale lyon

Tout promeneur qui passe dans le Vieux Lyon s'arrête inévitablement pour contempler la puissance et la beauté de la façade de la cathédrale Saint-Jean. ZOOM SUR ce chef d'oeuvre d'architecture...

Venez enquêter au coeur du Vieux Lyon en famille, entre ami.e.s pour un EVJF/EVG ou entre collègues pour un team building.  Découvrez la façade de la cathédrale au cours de notre game of code En Quête du Diamant Perdu de Nicolas Flamel, ou de notre murder party le Meurtre de soeur Pothin.

Une façade, une histoire

Comme pour la grande majorité des églises de France et de Navarre, il faut que vous sachiez que la construction de la cathédrale Saint-Jean débuta par son chevet (la partie vers la Saône) et s’acheva par sa façade. La construction débuta donc en 1165 pour se terminer en 1480. Nous voici donc au XV° siècle, en pleine mode de l’architecture gothique. Il nous faut imaginer la joie et l’effervescence de toute une ville qui enfin peut admirer sa cathédrale achevée. Tous n’ont vécu jusque là qu’avec son chantier!

cathédrale saint-jean
manuscrit « De Tristibus Galliae Carmen »,

Mais la splendeur de cette cathédrale et de cette façade à peine achevée allait bientôt être ternie. Nous voici un siècle plus tard. Les Guerres de Religion font rage. Et la cathédrale, toute protégée qu’elle soit dans son Grand Cloître, tombe en 1562 sous les assauts des troupes du tristement célèbre Baron des Adrets. 

Toutes les statues des saints dans les niches de la façade et tous les anges des trois portails sont décapitées. A l’intérieur, le massacre commence avec la destruction du jubé. Mais, un événement se produisit. Comme vous le voyez sur la miniature ci-contre, un soldat parvint à monter au sommet de la façade. Il voulait abattre la statue de Dieu le Père. Mais alors qu’il levait son bras, il tomba et se fracassa au sol. Les autres prirent peur et arrêtèrent les destructions.

Laissez vous conter la façade

Commençons cette lecture de façade en vous donnant quelques repères avec la photo légendée ci-dessous.

Comme vous pouvez le constater, la façade est divisée en trois parties clairement matérialisée grâce aux deux galeries horizontales (à l’emplacement des deux lignes rouges). Les 3 parties sont, de bas en haut :

  • la partie basse, celle des portails ;
  • la partie centrale est celle de la rosace.
  • la partie haute qui correspond au pignon et au sommet des tours.

La partie haute: le pignon 

Nous sommes au sommet de la façade. Là, les tours culminent à une hauteur de 44m. Cela semble impressionnant, mais c’est relativement bas par rapport à d’autres cathédrales: pour exemple, les tours de Notre-Dame de Paris culminent à 69m, celles de Reims à 83m. Toutefois, ici, le pignon central dépasse la hauteur des tours.

cathédrale lyon
©KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Ce pignon triangulaire est percé d’une baie à arcades géminées (donc deux arcades jumelles). De plus, de part et d’autre de la baie se trouvent des statues :

  • Marie à droite
  • l’ange Gabriel à gauche

Au sommet, domine tranquillement la statue de Dieu le Père.

cathédrale lyon
Gabriel
cathédrale lyon
Dieu le Père

L’actuelle statue de Dieu le Père date du XXème siècle. Il est représenté en pape couronné d’une tiare. L’original du XVème se trouve à l’intérieur de la cathédrale dans la chapelle Saint-Raphaël. 

La Vierge et l’ange Gabriel de part et d’autre de la baie ont été remplacés au cours des XVIIIème et XIXème siècles. La Vierge ancienne se trouve également dans la chapelle Saint Raphaël.

La partie centrale: la rosace

Venons en à présent au niveau central. Le second niveau est séparé du premier et du troisième niveau par des balustrades. En outre, le centre de ce niveau correspond au centre de la façade. Il est donc occupé par une rosace de 12 mètres de diamètre.

rosace cathédrale
©ClaudeDevigne

La Rosace de l’Agneau

Cette rosace de style gothique flamboyante est achevée en 1394. La rosace du couchant (puisque située à l’Ouest), plus couramment appelée rosace de l’Agneau, mérite un arrêt sur image avec ses 6 pétales qui entourent une marguerite.

Située au-dessus du grand portail, à plus de 30m de haut, elle occupe, avec ses 12 mètres de diamètre, une place si importante qu’elle touche l’ogive dans sa partie supérieure.

Pourtant cette rosace n’est pas parfaitement circulaire puisqu’elle a subi un affaissement de 7 cm ! On remarque d’ailleurs un glissement entre deux pierres de remplage. Heureusement le plomb des vitraux leur assure une certaine souplesse. Tous les calculs des théoriciens affirment que cette rose devrait s’être écroulée depuis longtemps… et pourtant elle tient toujours grâce à l’art des maîtres médiévaux.

A présent, parlons des vitraux de cette rosace. Ils ont été réalisés en 1394 par Henri de Nivelle, le verrier attitré de la cathédrale Saint-Jean. Au centre, le vitrail représente l’Agneau qui donne son nom à la rosace. Habilement découpée, la rosace arbore 6 médaillons narrant la vie de saint Etienne, puis, en 12 médaillons, celle de saint Jean-Baptiste. 

L’horloge et les niches 

Regardons à gauche de la rosace: vous découvrirez une horloge (datée de 1394) sous deux arcs. Regardons maintenant à droite de la rosace: vous découvrez deux niches vides sous arcs également qui abritaient jadis des statues.

cathédrale façade

De plus, l’horloge et les niches vides reposent sur 8 consoles sculptées. Ses consoles représentent des prophètes barbus, dans une drôle de position pour être vus du bas. Ils se regardent deux par deux.

La partie basse: les Portails

Désormais, découvrons la partie basse de la façade: celle que nous pouvons le mieux observer: celle des portails. Sachez qu’une bonne part des statues des portails a soit disparu soit été irrémédiablement abîmée par les dégradations du Baron des Adrets.

Pour en savoir plus sur les portails et leur très riche programme iconographique, notamment les médaillons, c’est par là.

Les Balustres

Ainsi, comme nous l’avons mentionné plus haut, la façade est coupée par 2 balustrades horizontales ajourées.

Comme vous pouvez le voir, la première balustre, celle au-dessus des portails, présente une série d’arcatures aveugles qui soutiennent au niveau du portail central des armoiries sculptées en 1815 :

  • à droite les armoiries de la couronne de France, celles de Louis XI; les 3 fleurs de lys ont été martelées en 1831.
  • à gauche, visibles ci-dessous, les armoiries du pape Pie VII (qui remplacent celles du pape Sixte IV, détruites antérieurement).
blason cathédrale

De plus, au-dessus de cette première balustre court une frise sur laquelle siègent des gargouilles. Prenez le temps de les observer. Certaines sont particulièrement cocasses!

D’autre part, la façade présente un rétrécissement du massif à partir du deuxième niveau, au-dessus de la première balustre. La deuxième balustrade est néogothique, en très bon état et date du XIXème siècle.

ENQUETEZ AVEC LA CATHEDRALE DANS LE VIEUX LYON

Plongez dans l’alchimie et la magie

Envie de découvrir la façade de la cathédrale Saint-Jean tout en étant acteurs de votre visite? Et si vous deveniez enquêteur? Alors en Team Building, en famille ou pour un EVJF, venez découvrir où se cache le diamant perdu de Nicolas Flamel! 

diamant vieux lyon nicolas flamel

Enquêtez sur un meurtre

Envie de découvrir Fourvière et le Vieux Lyon tout en étant acteurs de votre visite? Et si vous deveniez enquêteur? Alors en Team Building, en famille ou pour un EVJF, venez élucider le meurtre de soeur Pothin au cours d’une murder party cluedo grandeur nature!

Jouez le chrono

Vous ne disposez que d’un temps réduit pour votre Team Building? Mais vous souhaitez quand même enquêter dans le Vieux Lyon ? Alors réservez vite votre Speed Quest Coeur de (Vieux) Lyon!

Panier