|ZOOM SUR le Grand Cloître Saint-Jean|

cloître saint jean

Le Vieux Lyon et Saint-Jean vous connaissez? Mais connaissez vous le Grand Cloître Saint-Jean? ZOOM SUR cet élément architectural qui a aujourd'hui disparu...

Venez enquêter au coeur du Vieux Lyon en famille, entre ami.e.s pour un EVJF/EVG ou entre collègues pour un team building.  Découvrez le Grand Cloître Saint-Jean au cours de notre game of code En Quête du Diamant Perdu de Nicolas Flamel, ou de notre murder party le Meurtre de soeur Pothin.

Qu’est-ce que le Grand Cloître Saint Jean?

Débutons par un peu de précisions. Dans la tradition chrétienne, voyez vous, un cloître est le centre, que dis-je, le coeur d’un monastère (couvent, prieuré ou abbaye). C’est un lieu de repos et de méditation pour les moines ou moniales qui vivent là. Généralement on y trouve un puits ainsi qu’un jardin de plantes médicinales. Et tout autour se trouvent des galeries pour déambuler à l’abri des aléas de la météo. Ci-dessous, vous pouvez admirer le cloître de l’abbaye de Charlieu (42, Loire) à gauche et celui du prieuré de Pommiers (42, Loire) à droite.

cloître_abbaye_charlieu

Un monastère avec la cathédrale?

Il y avait donc un monastère avec la cathédrale? Non. On ne peut pas parler de monastère. Les religieux qui étaient liés à la cathédrale n’étaient d’ailleurs pas des moines. Ils portaient le titre de « chanoine » et étaient sous les ordres de l’archevêque. Chanoine est en effet le titre que porte tout religieux vivant en communauté au sein d’un chapitre cathédral. 

D’autre part, il faut tout de même noter que ces religieux bénéficiaient des avantages d’un vrai cloître qui se trouvait directement au sud de la cathédrale, accolé à l’est de la manécanterie comme vous pouvez le voir sur le plan de 1750 ci-dessous. Notez que cela n’a rien de très surprenant car les cloîtres pouvaient aussi être présent dans les bâtiments cathédraux afin d’offrir quelques répits aux chanoines. 

Mais alors c’est quoi le Grand Cloître Saint-Jean?

Pour autant ce petit cloître n’est pas ce que les historiens ont nommé « Grand Cloître Saint-Jean ». Mais alors qu’est-ce donc? Le Grand Cloître est bien lié au quartier Saint-Jean et notamment à la Cathédrale. Cette appellation désigne en réalité une fortification dressée tout autour des bâtiments des chanoines au cours du Moyen-âge.

C’est aux alentours de 1175, avec les conflits opposant Lyon au Comté de Forez (attention de prononcer « forêt » et de ne pas prononcer le « z » sous peine d’être maudit sur 100 générations!) que l’archevêque Guichard de Pontigny entoura le quartier canonial d’un mur de défense, appelé « le Grand Cloître ».

Qu’abrite le Grand Cloître?

Le Grand Cloître est donc une enceinte protectrice. Mais que protège-t-elle au juste? Au final ce mur de défense définit assez précisément le quartier canonial de Saint-Jean, c’est-à-dire l’ensemble des bâtiments destinés à l’usage des chanoines. En voici ci-dessous le plan.

Grand cloître

Les limites géographiques du Grand Cloître

Allez si on essaye de calquer ce plan sur les rues actuelles, cela donne:

  • au nord la rue de la Bombarde
  • à l’Ouest contre la colline de Fourvière, la rue Tramassac
  • au sud l’avenue Adolphe Max
  • à l’est le quai Romain Rolland

Le quartier canonial

Dans les faits, cela implique donc que le quartier canonial était composé:

  • du palais épiscopal au sud du chevet de la cathédrale, au bord de la Saône : il s’agissait d’un puissant bâtiment rectangulaire, renforcé de deux tours 
  • Au sud de la cathédrale, les bâtiments communautaires, dont le dernier vestige est la manécanterie. Le cloître semble avoir été construit au XII° siècle avec de magnifiques peintures murales. Ces galeries romanes ont disparu, et seule subsiste la galerie occidentale reconstruite au XIV° siècle.
  • Les maisons canoniales au nord, dont la maison du Doyenné (pour le doyen), la maison de l’Archidiaconné (pour l’archidiacre), la maison du Précenteur, la maison du Chantre et la maison du Chamarier en travaux à l’heure actuelle.
  • Au cœur du quartier, se trouvaient les trois églises du groupe épiscopal, héritage paléochrétien, conservé jusqu’à la Révolution : la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, l’église Saint-Etienne pour les chanoines (précédemment baptistère), l’église paroissiale Sainte-Croix
grand cloître
maison_chamarier_vieux_lyon
La Maison du Chamarier côté cour
maison_chamarier_vieux_lyon
La Maison du Chamarier côté rue Saint Jean
Vieux-Lyon jardin archéologique
Vestiges du groupe épiscopal
plan 3 eglises croix etienne jean
Plan du groupe épiscopal

Ce mur d’enceinte protège ainsi un territoire de 3,5 hectares, peuplé d’environ 300 personnes (dont 32 chanoines).

Les portes du Grand Cloître

Qui dit rempart dit forcément porte pour aller et venir. Sur le plan ci-dessus, nous vous avons indiqué les portes en vert. Vous noterez qu’il y en a 6.

De ces 6 portes, la plus importante était sans doute la porte Frot qui ouvrait sur la rue Saint-Jean. Elle était donc le point final des défilés organisés pour les entrées royales dans Lyon. Passer la porte Froc, les festivités populaires se terminaient et le roi entrait loger à l’archevêché. Cette porte a notamment été décorée en arc de triomphe pour l’entrée du roi François 1er. Le dessin ci-dessous permet de se représenter quelque peu cette porte et le rempart.

Pourquoi le Grand Cloître n’existe plus?

Aujourd’hui il n’existe plus de vestiges en élévation du Grand Cloître. En effet, cette enceinte fut démantelée en 1562 lors de l’attaque des troupes protestantes du Baron des Adrets. C’est donc durant les guerres de Religion que François de Baumont, alias le Baron des Adrets, s’empare du quartier canonial saint-Jean : il détruit les archives du chapitre, pille les maisons canoniales, mutile la cathédrale et ouvre des brèches dans l’enceinte du cloître, symbole de l’église catholique.  L’enceinte n’était plus et elle ne fut pas reconstruite. 

ENQUETEZ DANS LE VIEUX LYON

Plongez dans l’alchimie et la magie

Envie de découvrir les 3 quartiers du Vieux Lyon tout en étant acteurs de votre visite? Et si vous deveniez enquêteur? Alors en Team Building, en famille ou pour un EVJF, venez découvrir où se cache le diamant perdu de Nicolas Flamel! 

diamant vieux lyon nicolas flamel

Enquêtez sur un meurtre

Envie de découvrir Fourvière et le Vieux Lyon tout en étant acteurs de votre visite? Et si vous deveniez enquêteur? Alors en Team Building, en famille ou pour un EVJF, venez élucider le meurtre de soeur Pothin au cours d’une murder party cluedo grandeur nature!

Jouez le chrono

Vous ne disposez que d’un temps réduit pour votre Team Building? Mais vous souhaitez quand même enquêter dans le Vieux Lyon ? Alors réservez vite votre Speed Quest Coeur de (Vieux) Lyon!

3 réflexions sur “|ZOOM SUR le Grand Cloître Saint-Jean|”

  1. Ping : |Lyon et le Forez| - Lyon Secret Défense

  2. Ping : |ZOOM SUR: la Manécanterie| - Lyon Secret Défense

  3. Ping : |Le Vieux-Lyon, Patrimoine Mondial de l UNESCO| - Lyon Secret Défense

Les commentaires sont fermés.

Panier