|ZOOM SUR: le Quai Rambaud|

panorama quai rambaud

Le quai Rambaud? A priori, ce n'est pas le quai le plus connu de Lyon, et pourtant il fut pendant longtemps le port de Lyon. En famille, en team building, ou pour un EVJF/EVG, zoom sur ce quai qui renaît...

Aménagé sur un terrain gagné sur les eaux, à la Confluence, le quai Rambaud appartenait autrefois au quartier Perrache. Alors en famille, pour un team building, ou pour un EVG/EVJF, venez flâner sur ce quai. Mais il s’agit, à l’origine, d’un port. Le port Rambaud, s’étendait, en effet, sur 1.300 mètres sur la rive gauche de la Saône. Il se situe entre:

Ainsi, il fait partie du quartier Confluence et connaît lui aussi le renouveau.

La création d’un port

La création du port Rambaud est en réalité relativement tardive. Puisque c’est seulement le 26 avril 1909, que la Ville de Lyon approuve le principe de la suppression de la gare d’eau de Perrache, en faveur de la création d’un port public sur la Saône.

Le décret du 1er février 1913 déclare donc la création du port Rambaud d’utilité publique. Puis un concours est ouvert le 19 septembre pour son établissement, avec estacade en béton armé. Il sera alors desservi par des voies ferrées raccordées à la gare de Perrache dont de nombreux vestiges subsistent encore aujourd’hui.

team building lyon confluence

Mais la construction du port Rambaud est  interrompue par la Première Guerre mondiale. Réalisé d’après les plans et sous la direction du Service des Ponts et Chaussées, le port est finalement achevé en 1926.

Agrandissement

Ce port à l’origine long de 500m, est mis à disposition de la chambre de commerce de Lyon. Mais il est prolongé à deux reprises :

  • en 1929 les quais s’étendent à l´aval jusqu´au pont de la Mulatière pour créer un terre-plein affecté aux hydrocarbures d´une capacité totale des réservoirs de 16.000m3. C’est la naissance du port pétrolier.
  • En 1930, les quais sont augmentés de 300m à l´amont du port proprement dit. Tant et si bien qu’en 1953, la longueur totale est de 1.000m.

Les affres de la Seconde Guerre mondiale

Les guerres n’épargnent pas le port. Ainsi le 18 juin 1940, le port pétrolier est incendié : d’après M. Espinasse, alors directeur du port, depuis 4h du matin les cuves d’essence étaient vidangées dans la Saône, sur ordre du commandant de la gendarmerie. Vers 9h30, le feu se déclara près du viaduc de chemin de fer. Et en quelques minutes, il gagna l’ensemble du port à hydrocarbures. Certains soldats auraient prétendu avoir mis le feu eux-mêmes sur ordre de l’Autorité Militaire. Pour le directeur, une note de service émanant du Général Commandant de la 14e région appuie cette hypothèse.

Puis le 26 mai 1944, Lyon est bombardé par l’aviation alliée : les ponts sont détruits par les troupes allemandes, ainsi qu’une partie du port Rambaud (en particulier le port pétrolier).

Après la Seconde Guerre mondiale, l’exploitation fut assez différente en raison de la suppression du port aux hydrocarbures et de l’installation de l’entrepôt des douanes. Mais il connut un bonne reprise d’activité et une grande vitalité.

Un port de transit qui devient entrepositaire

Par ailleurs, ce port est caractérisé par son aspect linéaire de type quai unique, qui nuira vite aux activités de stockage et aux activités industrielles. En effet, il est conçu au départ pour assurer le trafic des marchandises avec un minimum d’entreposage. Mais son rôle d’entrepositaire se développe, bien qu’il ne puisse s’étendre ni au nord ni au sud.

team building lyon confluence
Le port Rambaud en 1952. Vue aérienne du port depuis le nord.. photographie, 1952 Chambre de commerce et d'industrie de Lyon. S1 T1 5 n° 2 © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Ville de Lyon

Les entrepôts sont loués par les négociants. Les principales marchandises emmagasinées sont, d’après des chiffres de 1968 :

  • les charbons (30%)
  • les produits métallurgiques (23%),
  • les matériaux de construction (chaux et ciment 15%),
  • les denrées alimentaires (13%)
  • les produits agricoles (10%)
  • les minerais (7%)
  • les produits chimiques (2%)

En 1970, le port se situe au 54e rang des ports fluviaux français et en 1975 au 7e rang des ports fluviaux concédés à des chambres de commerce et d´industrie.

Fermeture

A partir de 1985, le port Rambaud est progressivement abandonné au profit du port Édouard-Herriot jusqu’à ce qu’en 1993, la chambre de commerce décide de fermer le port Rambaud. 

Description

Venons en à présent à l’aspect général de ce quai. Les bâtiments du port (entrepôts des sels, des sucres et des vins, bureau de la Douane) sont construits en béton armé sur un terre plein reposant sur un système d’estacades.

Le rez-de-chaussée des entrepôts est surélevé pour permettre le chargement direct en wagons ou en camions. D’ailleurs, les entrepôts à deux étages sont construits sur pilotis, en raison des charges importantes supportées par un sous-sol de mauvaise qualité. De plus, ils sont munis de monte-charge de 2.000 kg et de toboggans en fonte rivetés. Les monte-charge (deux par entrepôt) sont surtout utilisés pour la descente des marchandises. Le chargement aux étages se fait, quant à lui, directement en déposant les charges sur les balcons fixes ou mobiles.

D’ailleurs, il reste encore quelques grues sur portiques (au nombre de six) et ponts roulants (sept) construits pour le trafic du port.

team building lyon confluence

Le renouveau du quai Rambaud

Depuis 2008, l’ancien port, rétrogradé au rang de quai, revit grâce au renouveau du quartier tout entier, désormais connu sous l’appellation Confluence.  Les vieux bâtiments s’y réveillent ainsi tour à tour: la Sucrière, les douanes, tandis que d’autres font leur apparition: le Cube Orange, le Dark Point, le Cube Vert. Une histoire qui continue donc de s’écrire…

Enquêtez sur le Quai Rambaud

Cette présentation vous a plu? Envie de le découvrir en vrai? Alors en famille, en team building, ou pour un EVJF/EVG, venez participez à notre murder party « le meurtre d’Emilie Perrache », un véritable cluedo grandeur nature!

Panier