|ZOOM SUR: les Grandes Serres du Parc de la Tête d’Or|

Emblématiques du jardin botanique du parc de la Tête d’Or, les serres ont aussi une histoire tumultueuse que nous vous proposons de découvrir.

Une serre, des serres

En réalité, le parc ne compte pas une serre mais plusieurs qui permettent de recréer des conditions climatiques diverses. Au total, elles couvrent environ 6.500 m2, ce qui en fait le plus grand ensemble de France. Aujourd’hui, elles protègent près de 6.000 variétés de plantes.

Le parc abrite cinq groupes de serres :

  • Les grandes serres (cf photo ci-dessus)
  • Les petites serres
  • Les serres tropicales humides
  • La serre de Madagascar 
  • La serre hollandaise 

Le goût pour l’exotisme et l’âge industriel

Ces serres sont emblématiques du goût du XIXème siècle:

  • pour l’exotisme émanant des conquêtes coloniales 
  • pour les études scientifiques qui développent l’intérêt pour les plantes nouvelles et provoquent la construction de serre, chez les privés comme dans les villes dotées d’un jardin botanique.

Le développement des industries du fer et du verre joue un rôle essentiel dans cette démarche. Ces nouveaux matériaux permettent la construction de serres à armature de fer, plus résistantes que le bois. L’usage de ces nouvelles techniques permet également de recevoir des espèces plus hautes dans une architecture plus légère et plus accueillante. 

Concentrons-nous à présent sur les Grandes Serres.

1877/1882 – La Construction des Grandes Serres 

De 1877 à 1882, comme beaucoup de grandes villes européennes, la ville de Lyon construit ses grandes serres métalliques, véritable musée vivant des plantes qui poussent dans des contrées chaudes et lointaines. Jusque là, seuls les gens fortunés pouvaient partir dans ces contrées et admirer leurs merveilles botaniques.

Ces nouvelles serres sont construites sous la direction de l’architecte Théodore Jean-François Domenget (1821-1894), nouveau directeur de la voirie. Ce sont des bâtiments remarquables, et leur architecture tout en fer et verre est très représentative du XIXème siècle. 

Description des grandes serres

Les grandes serres sont une véritable cathédrale de verre et d’acier. Le pavillon central s’élève à 21m ce qui en fait la plus haute serre de France. Elles couvrent une surface au sol de 1.900 m².

Inaugurée en 1883, cette grande structure de verre et d’acier est l’une des rares en France de cette taille à avoir perduré grâce notamment à plusieurs actions de rénovation et d’entretien au cours de son histoire. Ces interventions ont lieu tous les 30 ans et nécessitent de gros travaux. Restaurées en 2000, de nouvelles allées ont été créées et les massifs ont été organisés par continent.

Les Grandes Serres sont divisées en trois parties :

  • la serre des Camélias : elle abrite un climat tropical froid,
  • le grand Dôme central propose un climat tropical tempéré
  • la serre des Pandanus présente un climat tropical chaud 

Les trois serres sont communicantes et vous pouvez donc passer de l’une à l’autre sans avoir à sortir.

 

Et pour vous amuser en découvrant les Grandes Serres…

Quoi de mieux que de vous amuser pour découvrir un lieu? Alors Lyon Secret Défense vous propose de participer à cette Game of Code « En quête de la Tête d’Or ». Au cœur du parc, de nombreuses missions et énigmes vous permettront de venir à bout d’un mystérieux code…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *