|ZOOM SUR: l’Odéon|

Bien moins connu que son grand frère - le Grand Théâtre -, l'Odéon, situé juste à côté de lui, est pourtant un édifice remarquable. Zoom sur un petit qui a tout d'un grand...

Lyon, capitale des Gaules

En 27 avant notre ère, l’empereur Auguste décide de réorganiser la Gaule, et il choisit la jeune colonie de Lugdunum, fondée depuis peu (voir notre article sur la fondation de Lugdunum) comme capitale des Gaules et siège du gouvernement impérial. Dès lors, il fallait que la jeune capitale marque sa toute nouvelle importance par des infrastructures de prestige. C’est dans ce cadre là qu’est construit l’Odéon vers la fin du Ier siècle, (sans doute sous Hadrien), parallèlement à l’agrandissement du théâtre, la construction du Palais du gouverneur, des temples, des thermes, des riches demeures qui s’édifient peu à peu.

Qu’est ce qu’un Odéon?

 Le mot « odéon » vient du grec : ᾠδεῖον (ōideîon) qui signifie « construction destinée à des concours musicaux ». Dans le monde antique, notamment romain, les odéons sont de petits théâtres, généralement situés à proximité immédiate des grands théâtres et qui étaient destinés aux représentations musicales, aux lectures publiques, aux récitations poétiques, spectacles plus élitistes. La présence d’un odéon à Lugdunum témoigne donc de la présence d’une culture gréco-romaine et de personnes lettrées et cultivées, membres de l’élite, ou professionnels de l’écrit et de la parole (professeurs, juristes, etc.)

Les odéons sont beaucoup moins répandus que les théâtres car ils coûtaient cher et servaient peu : réservés essentiellement à la musique et aux conférences, ils n’accueillaient qu’une élite dans un cadre somptueux. En Gaule, seule Vienne présente également un ensemble théâtre-odéon.

Théâtre et Odéon de Lyon

Théâtre et Odéon de Vienne

Description de l’Odéon

L’Odéon présentait une capacité de 3.000 places sur 2 volets de gradins (23 gradins en tout/il en reste 16) et un diamètre de 73m. Il fait donc partie des plus grands, après celui d’Hérode Atticus à Athènes.

Adossée à la même colline que le grand théâtre et renforcée par des voûtes, la cavea (c’est-à-dire la partie gradin) est tournée vers l’Est. Elle comprend, de bas en haut :

  • un promenoir dont subsiste la partie postérieure, recouverte de marbre blanc,
  • un marchepied,
  • 16 assises de gradins,
  • un promenoir supérieur,
  • un mur demi-circulaire,
  • un large terre-plein.

L’orchestra (c’est-à-dire la scène) dominait de 9m une vaste esplanade dont elle était séparée par le front de scène aujourd’hui disparu.

Le dallage de l’orchestra

Le dallage de l’orchestra – d’un diamètre de 17m -, mieux conservé que celui du théâtre est encore en place. Il est composé de panneaux à motifs géométriques, de 11 matériaux différents et luxueux :

  1. porphyre rouge d’Égypte
  2. porphyre vert de Grèce,
  3. granit d’Égypte,
  4. granit gris
  5. marbre rose
  6. marbre rouge
  7. marbre blanc
  8. marbre jaune
  9. syénite grise
  10. brèche violette
  11. brèche rosée de Carrare

Un théâtre couvert

Contrairement au théâtre (doté d’un velum), l’odéon semblait doter d’une toiture couverte de plaques de bronze dont les fouilles auraient livré quelques fragments, aujourd’hui disparus. Le mur d’enceinte d’une épaisseur de 6,45 m et haut de 8 m, devait en effet soutenir une toiture renforçant ainsi l’acoustique.

2 réflexions sur “|ZOOM SUR: l’Odéon|”

  1. Ping : Zoom sur: les thermes de Lugdunum : une découverte insolite ! - Lyon Secret Défense

  2. Ping : 10 Bonnes Raisons de Venir à Lyon - Lyon Secret Défense

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *