|ZOOM SUR Saint-Paul|

Vieux Lyon delorme

Saint-Paul est l'un des 3 quartiers du Vieux Lyon. Chaque année, il attire de nombreux touristes. ZOOM sur son histoire et ses pépites cachées..

En team building, en famille ou pour un EVJF/EVG, enquêtez avec Lyon Secret Défense dans le Vieux Lyon et découvrez le quartier Saint-Paul!

Où est Saint-Paul?

Vieux-Lyon plan

Comme souvent, nous débutons ce ZOOM SUR par un petit repère géographique. Saint-Paul est le quartier le plus haut nord du Vieux Lyon. Il était jadis le quartier des hommes d’affaires. Où débute-t-il? Dans le Vieux Lyon, difficile de vous donner le nom de la rue exacte où commence un quartier et où un autre s’achève. Traditionnellement la Place du Change et sa célèbre loge marquent la frontière entre Saint Jean et Saint Paul. Mais la place appartient à quel quartier? Nombreux sont les débats à ce sujet.

A quoi ressemblait Saint-Paul au Moyen-âge?

Sur le plan de 1572 réalisé par Braun et Hogenberg et retranscrit à droite, vous pouvez découvrir le quartier Saint-Paul. Il apparaît avec un habitat très resserré autour de l’église. Celle-ci semble de taille relativement conséquente.

Puis au nord de l’église, longeant la Saône, l’habitat est regroupé autour d’une seule et même artère. A l’arrière, la colline semble fortement végétalisée.

Vieux Lyon Saint-Paul
Le quartier Saint-Paul, extrait de Georg Braun et Frans Hogenberg, dans "Civitates Orbis terrarum", I 10, en 1572

Histoire du Quartier

Un quartier construit autour de son église

L’église Saint-Paul est le cœur du quartier. Dès le haut Moyen-âge (du V° au X° siècle environ), on connait l’existence d’un sanctuaire sous le vocable de Saint-Paul. Ce sanctuaire est donc particulièrement ancien. On sait que Leidrade (l’un des religieux les plus influents à Lyon) le restaure en 800. De plus, l’existence précoce du quartier est aussi attesté grâce à Childebert (prononcé quildebert). Il fonde l’hôpital Saint-Eloy dans le quartier en 542 à l’emplacement de l’actuel conservatoire. Bien que l’église et l’hôpital soient importants, Saint-Jean est pourtant déjà le cœur de la ville. Et il semble que jusqu’au XII° siècle, les 2 quartiers ne soient pas collés l’un à l’autre comme aujourd’hui. Saint-Jean est alors clos d’une enceinte et Saint-Paul en est à l’extérieur. En outre, Saint-Paul accueille une importante communauté juive jusqu’en 1384, date à laquelle les Juifs sont expulsés du royaume par Charles VI.

C’est également au Moyen-âge que le quartier se spécialise peu à peu dans les métiers du commerce alimentaire : les commerces d’animaux sur pied et les boucheries surtout, s’installent à Saint-Paul, amenant avec eux leurs entrepôts, écuries et animaux.

La Renaissance : une place financière

Puis au XII° siècle, le quartier se transforme et commence à s’ouvrir sur le reste de la ville. La population, attirée par la proximité du pont, du port, de la banque (le Change) et de l’hôpital Saint-Eloy, se densifie. Jusqu’au XV° siècle, le quartier est ainsi en pleine expansion. On voit s’établir une population de marchands attirée par les quatre foires accordées à la ville. Ces quatre foires permettent à Lyon d’être un centre financier important et Saint-Paul en profite particulièrement. Ainsi, attirée par les foires et l’essor du quartier, les Médicis installent l’une de leurs succursales bancaires dans l’actuelle rue de l’Angile au cours du XV° siècle. 

Comme dans les 2 autres quartiers du Vieux Lyon, la Renaissance (XVI° siècle) apporte avec elle un véritable renouveau architectural. Les marchands, enrichis, réaménagent ou/et embellissent leurs demeures, comme on peut le voir rue Juiverie avec la galerie Delorme, la Maison aux Lions ou encore la Maison Grolier, et rue Lainerie avec la Maison Debourg. De plus, nombre de rois de France donnent de grandes fêtes dans Saint-Paul: Charles VIII et Louis XII notamment, tandis que François Ier et Henri IV séjourneront rue Juiverie.  Molière aurait même donné sa première représentation de « l’Etourdi » sur l’actuel quai de Bondy.

Le déclin du quartier

Mais les grandes heures étaient passées. Dès le XVII° siècle, Saint-Paul suit la mouvance générale du quartier. La Presqu’île attire de plus en plus. La Révolution mettra à mal les édifices religieux et les symboles de richesse. Puis viendra le temps où les artisans de la soie partiront sur la Croix-Rousse. Lentement mais sûrement, on délaisse le Vieux Lyon jusqu’à ce qu’à la fin du XX° siècle, on le mette à nouveau en pleine lumière.

Où flâner à Saint-Paul?

vieux lyon

La rue Juiverie

Indéniablement, la rue Juiverie impose que vous veniez la découvrir. Elle tient son nom de la communauté juive installée là jusqu’en 1384. Vous y découvrirez:

La rue Lainerie

La rue Lainerie abrite encore de belles demeures Renaissance, notamment la maison Debourg, une petite merveille d’ornementations. Son nom provient de la déformation de Rue de l’Asnerie, de nombreuses écuries abritant les ânes les jours de foire.

ENQUETEZ DANS LE VIEUX LYON

Envie de découvrir Fourvière et le Vieux Lyon tout en étant acteurs de votre visite? Et si vous deveniez enquêteur? Alors en Team Building, en famille ou pour un EVJF, venez élucider le meurtre de soeur Pothin au cours d’une murder party cluedo grandeur nature!

Vous ne disposez que d’un temps réduit pour votre Team Building? Mais vous souhaitez quand même enquêter dans le Vieux Lyon ? Alors réservez vite votre Speed Quest Coeur de (Vieux) Lyon!

Panier